< Blog

le confinement : oui, je suis bien dans ma peau, merci.

Publié le : 30/04/2020 - Catégories : Actualités

Le monde entier traverse une crise sanitaire compliquée. Pour soutenir nos soignants, nous avons le devoir de rester chez nous. Mais là encore, l’image de la femme est remise en cause.

Qui n’a pas vu depuis le début du confinement des articles « comment ne pas grossir en confinement ? » « comment être belle en confinement ? » ou des publications passer sur les réseaux sociaux interpellant le corps des femmes. Trop grosses, trop poilues, cheveux blancs… bref, une démonstration vivifiante qui prouve encore que la seule manière de définir une femme est son apparence physique. Les articles continueront de demeurer et les critiques sur le corps d’affluer, mais une prise de conscience majeure se fait, mettant fin aux dictats et injonctions.

Peut-être que vous lisez cet article dans votre plus beau pyjama, ou en maillot de bain en train de bronzer dans votre jardin pour les plus chanceuses. Fini les 12 cm de talons, la jupe crayon serrée et les 20 minutes dans la salle de bain à essayer de faire un parfait trait d’eye-liner, vous voilà prête à affronter une nouvelle journée de confinement chez vous. Cela fait quelques semaines que vous ne vous êtes pas épilées, la repousse de vos cheveux se voit mais à quoi bon, vous êtes devenue une adepte du « no bras » et du « no make up ». Une bonne manière de mettre fin aux injonctions pour l’après confinement. Vous faites du sport si vous le voulez et ce, juste pour vous et garder le moral.

En apéro visio, vous sirotez votre vin blanc accompagné d’une planche mixte, fromage et charcuterie locaux avec vos ami(e)s que vous n’avez pas vu depuis sept semaines. Vous parlez série et corvée, car même confinée vous devez aller faire deux-trois courses (il faut bien se réapprovisionner en fromage). Le soir vous êtes de celles qui scrollent les réseaux sociaux et regardent leurs abonnements en rigolant : ils sont tous devenus sportifs. Vous vous dites « demain c’est sport » mais finalement vous êtes si bien dans votre corps, il n’y a aucun impératif. Vous avez votre grand-mère au téléphone qui vous dit que vous vous laissez aller. « Non grand-mère, je profite juste. » Vous n’avez plus ces regards qui vous jugent car vous n’êtes pas coiffée à la perfection, ou n’êtes pas habillée selon les dictats de la mode. Vous êtes vous-même et adorez ça. 

Et si c’était ça l’après confinement ? Les mouvements engagés n’ont cessé de grandir depuis ces deux dernières années. #MeToo, body positive… Un ras le bol conscient, impulsé par des célébrités du monde entier. Alors que « balance ton quoi » résonne dans nos oreilles, chez absolut, c’est une femme libre et indépendante que nous cherchons à mettre en valeur à travers nos collections. Assumée, connectée et ambitieuse, elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense et clame haut et fort sa liberté. Le confinement à certes des points négatifs, mais il en résulte des points positifs : endiguer cette épidémie et apprendre à s’aimer.

Prenez soin de vous,

Harmony.

Ajouter un commentaire

 (avec http://)